Les maladies chez les poissons – Les soins à apporter - Partie 1


Première partie concernant les maladies des poissons, cet article a pour but d'apporter des explications sur le traitement des maladies des poissons.

 

 

 

Le stress, une des causes principales des maladies des poissons,

Le stress de vos poissons peut avoir plusieurs causes, le plus souvent il est en relation directe avec le milieu de vie des poissons.
En effet, une mauvaise qualité de l’eau (et donc des intoxications à l’ammoniaque, nitrites ou nitrates), des fluctuations de température et de pH, ou une mauvaise filtration biologique peuvent engendrer du stress.
Mais ce n’est pas tout, le poisson est très sensible à son environnement, ainsi les changements fréquents de bacs, un manque d’espace (surpopulation), la crainte de prédateur, le manque de lieu où se réfugier sont tant d’éléments pouvant faire augmenter le stress.
Le stress a pour conséquence d’affaiblir le système immunitaire du poisson.

Pour pallier tout problème lié à une mauvaise qualité de l’eau, quelques précautions sont à prendre :
- Renouveler l’eau de votre aquarium régulièrement (environ 1/3 tous les quinze jours). Certaines eaux étant nocives pour vos poissons pensez à utiliser un conditionneur d’eau (Chloral Reset)
- Maintenez une filtration biologique optimale au sein de votre écosystème en utilisant par exemple BioClean Fresh, pour de l’eau douce, BioClean Salt pour de l’eau de mer, ou encore Biokit Fresh et Biokit Reef. En effet, sans traitement, l’eau va devenir nocive pour vos poissons provoquant ainsi une mort lente des « vieux poissons » (car ils ont eu le temps de s’adapter à la qualité de l’eau) et immédiate des nouveaux.
- Dernier point, il est important de nettoyer régulièrement le filtre de votre aquarium, qui, s’il est trop encrassé, ne pourra plus tenir efficacement son rôle.


Soin des maladies des poissons d’eau douce ou d’eau de mer avec Prodibio ;

Prodibio possède une gamme de 6 produits traitant une très grande majorité de maladie. En plus de fournir un dispositif de soin très simple d’utilisation, une ampoule de BioDigest Start est fournie. Cette dernière permet de relancer la filtration biologique en fin de traitement.

Traitement 1 – Spots and Velvets Salt

Ce produit, destiné à l’eau de mer permet de traiter les maladies de peau dites des  « points blancs »  et « velours » tels que :
- Oodinium ocellatum . Le parasite se déplace dans l'eau et vient se fixer sur le corps du poisson et les branchies avec son flagelle. Les poissons ayant cette maladie présente une fine couche    « farineuse »  semblable au velours, ils ont une sorte de voile sur tout le corps. Quand la maladie évolue, de petits points blancs gris voire jaunâtres font leur apparition.
- Cryptocarion, les signes de la maladie sont quasiment les mêmes que l’oodinium, les points blancs sont cependant plus grands. Les branchies sont souvent aussi attaquées et les yeux peuvent prendre un aspect vitreux.
Avec Spot and Velvets Salt, il n’est pas nécessaire de retirer crevettes et coraux de l’aquarium.

Traitement 2 – Spots and Velvets Fresh

Ce produit, destiné à l’eau de douce, est l’équivalent de celui présenté précédemment, il  permet de traiter les maladies de peau dites des  « points blancs » et « velours » tels que :
- Ichtyophthiriose, c’est l’une des maladies la plus répandue en aquariophilie. Il y a une présence de petits points blancs: le parasite se place sous la peau du poisson et se recouvre d’une fine pellicule cutanée.
- Piscinoodium, le poisson contractant cette maladie présente aussi des points blancs mais également un voile cutanée.

 

Il est possible d’observer chez les poissons (aquarium d'eau douce ou d'eau de mer) les syndromes suivants pour les maladies dites de points blancs et velours,
- Les poissons se frottent contre la paroi ou le fond de l’aquarium
- La respiration s’accélère en raison de trouble respiratoire
- Si plusieurs poissons sont infectés, alors ils se rapprochent les uns les autres
- Les poissons ont tendance à rester en surfaces pour obtenir de l’oxygène
- Les poissons ne s’alimentent plus ou pas assez

 

A venir, Partie 2 sur les traitements des maladies des poissons